Et le lauréat 2017 de notre concours de nouvelles est…

C’est Bruno Baudart, auteur de la nouvelle Balabadosse, qui a reçu le prix des mains du président de notre jury, Lorris Murail. Toutes nos félicitations pour ce texte aussi noir qu’incisif !

Vous pouvez télécharger sa nouvelle ici. Bonne lecture !

Lorris Murail avait fixé la contrainte suivante :

Voilà un homme qui un jour reçoit une lettre (à moins que l’enveloppe n’ait été glissée sous sa porte ?). Il l’ouvre et pousse un cri. Ou bien il blêmit. Dans cette enveloppe, il y a une carte à jouer. La dame de cœur. Rien d’autre. Pourtant, cela semble signifier beaucoup pour lui. La dame de cœur. Bien sûr, vous la connaissez. Judith. Une femme aux cheveux blancs (mais ils ne l’ont pas toujours été, n’est-ce pas ?), qui tient une rose dans la main droite.

La sueur perle à front. Il en tremble, notre homme. C’est que, voyez-vous, cette carte à jouer ranime en lui de vieux souvenirs.

Personnellement, j’ai oublié la suite. Mais vous, sans doute allez-vous vous souvenir ? Alors, merci de me la raconter. Judith. La dame de cœur. Ça y est, vous y êtes ?

Et n’oubliez pas de me raconter aussi le début : la lettre sous la porte, la carte à jouer, le cri. Tout le monde doit commencer de cette façon. Le reste vous appartient.

Concours Jeunes Plumes : les gagnants viennent de recevoir leur récompense !

Le président de notre jury, l’écrivain Lorris Murail, a remis les prix aux gagnants du concours Jeunes plumes :

1er prix : Nathael Burgsthaler, Nathan Doré et Simon Flecher Marchand pour Diamants volés (classe de CM1 de Emilie Lassau).
Découvrez le texte lauréat de l’édition 2017 ici.
2e prix : Amandine Benard, Noa Chloé, Théo Dupré Carli, Paloma Even et Victor Stroyev pour La vengeance (classe de CM2 de Laura Roux).
Découvrez ce texte ici
.
3e prix : Nazim Merah, Zachari Koikoui et Gustave Ondet pour Crime au château (classe de CM1 de Emilie Lassau).
Découvrez ce texte ici.

Un grand bravo à tous les élèves de CM1 et de CM2 du 13e qui ont participé pour la grande qualité de leurs textes !

Rappelons la contrainte imposée par le parrain de l’édition 2017, Lorris Murrail :

« Je vous laisse le choix du crime ou du délit : meurtre, cambriolage, enlèvement… les possibilités sont (hélas !) nombreuses. Mais nous sommes, n’est-ce pas, dans une enquête policière. Quelle que soit la situation, vous devrez mentionner et utiliser un élément précis. Sur le théâtre de ce crime, de ce délit, les enquêteurs vont découvrir une carte à jouer. Il s’agit de la dame de cœur. Est-ce un indice, une piste, une signature ? La carte a-t-elle été perdue par mégarde ou déposée volontairement ? Il vous revient d’en décider.

Vous connaissez sans doute la dame de cœur. Si cela peut vous inspirer, je vous rappelle qu’elle se nomme Judith, qu’elle a les cheveux blancs, qu’elle porte une coiffe bleue, un habit rouge et bleu. Elle tient une rose dans sa main droite.

À vous de jouer ! »

Qui est Lorris Murail, notre Président du jury 2017 ?

Lorris Murail est né le 9 juin 1951 au Havre. Il est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris.
Lorris a plusieurs cordes à son arc : il est critique littéraire, critique gastronomique, traducteur de V.S Naipaul, Stephen King, Michael Moorcock, Jonathan Schell, Dirk Bogarde… mais également co-scénariste pour le cinéma. Il a quatre enfants et deux sœurs célèbres : Moka et Marie-Aude Murail avec qui il a écrit GOLEM.
Pour la jeunesse, il a publié plus d’une vingtaine d’ouvrages. Il écrit aussi pour les adultes, des romans, des nouvelles et des documents (son Guide de la science-fiction paru chez Larousse fait référence).

 

BIBLIOGRAPHIE SELECTIVE :

  • Omnyle, Jean-Claude Lattès, 1975
  • L’Hippocampe, Robert Laffont, coll. « Ailleurs et demain », 1981
  • La Grande Roue, Robert Laffont, 1982
  • Blanche-Ébène, Robert Laffont, 1985
  • Le Tombeau de Ridge, François Bourrin, 1990
  • La Méthode albanaise, Mille et Une Nuits, 1996
  • Guide Totem de la science-fiction, Larousse, 1999
  • Nuigrave, Robert Laffont, 2009
  • Urbik, Orbik, Griffe d’encre, 2011
  • Douze ans, sept mois et onze jours, Pocket Jeunesse, 2015
Lorris Murrail
Lorris Murrail - Photo Patrick Hussenet