Le programme 2017

Cette année et pour la première fois, le festival Paris Polar dure quatre jours. Accueilli par la Mairie du 13e, ce salon littéraire représente les littératures noires et policières à Paris.

Femmes criminelles, femmes détectives, femmes écrivaines…Les femmes sont à l’honneur cette année du festival Paris Polar ! Nous aurons notamment la chance d’accueillir la romancière espagnole Alicia Giménez Bartlett, dont l’héroïne Petra Delicado a atteint la célébrité, au fil de ses nombreuses enquêtes. Mention spéciale, également pour Jenny Rogneby, l’une des nouvelles figures du polar suédois, invitée d’honneur du festival. Nous la remercions très chaleureusement de sa présence.

Merci également à nos partenaires fidèles du 13e : l’association Paris Polar, les bibliothèques municipales, les librairies indépendantes, le Conservatoire, la Ludothèque Denise Garon, la fondation Jérôme Seydoux – Pathé et le cinéma l’Escurial.

Nous vous souhaitons un excellent festival Paris Polar, dans le 13e !

 

4 jours de rencontres et de découvertes pendant Paris Polar 2017

18 h :

Remise de prix du concours jeunes plumes de Paris Polar

Amphithéâtre du Conservatoire Maurice Ravel – 16 rue Nicolas Fortin

 

19 h 30 :

Théâtre Noir

Auditorium du Conservatoire Maurice Ravel – 16 rue Nicolas Fortin

Ouverture du festival avec la classe d’Art dramatique de François Clavier du Conservatoire sur des textes de François Henri Soulié en présence de l’auteur.
François-Henri SOULIÉ est auteur, comédien et metteur en scène. Il se lance dans l’écriture de romans policiers d’abord avec son ami Thierry Bourcy puis seul dans une série dont le premier roman « Il n’y a pas de passé simple » a obtenu le prix du Festival de Beaune en 2016. Son deuxième roman « Un futur plus que parfait » est paru en avril 2017.

Ce sont des fragments de ces deux romans que les élèves de la classe d’Art dramatique de François Clavier nous proposent de découvrir. Ils seront accompagnés musicalement par les élèves de la section Jazz du conservatoire.

« Faire entendre cette langue savoureuse à la verve rappelant celle de Frédéric Dard, la grivoiserie en moins.
Faire percevoir cet art consommé du suspense qui s’impose à toute une galerie de personnages pittoresques, naïfs et parfois complètement extravagants.
Emmener toutes celles et tous ceux qui nous ferons l’honneur de partager cette soirée dans un maelström de rebondissements inattendus voilà la tâche à laquelle dès maintenant nous nous sommes attelés en espérant vous faire partager notre enthousiasme pour cet auteur si original et si authentiquement proche de l’enfance. »

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

18 h 30 :

Remise des prix des concours de nouvelle adulte et photo par le président du jury Lorris Murail

Mairie du 13e – 1, place d’Italie

Lorris Murail est critique littéraire, critique gastronomique, traducteur de V.S Naipaul, Stephen King, Michael Moorcock, Jonathan Schell, Dirk Bogarde… mais également co-scénariste pour le cinéma. Il a co-écrit avec ses sœurs Moka et Marie-Aude, le polar jeunesse Golem. Il écrit aussi pour les adultes, des romans, des nouvelles et des documents (son Guide de la science-fiction paru chez Larousse fait référence).

19 h :

La Voix des Polars

Mairie du 13e – 1, place d’Italie

Lectures policières et musicales proposées par la bibliothèque Italie et les élèves de la classe de Madame Michèle Garay du Conservatoire Maurice Ravel. Les musiciens jazz et les comédiens du Conservatoire Maurice Ravel prêtent leurs voix aux auteurs invités au festival 2017.
En quelques mots et en quelques notes, plongez dans toutes les nuances du noir, du frisson, du mystère: un moment palpitant vous attend, suspendus à leurs lèvres…

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

20 h 30 :

Ciné-concert

Fondation Jérôme Seydoux-Pathé – 73 avenue des Gobelins

Chicago (1927) réalisé par Cecil B. DeMille et Franck Urson – 126 min.
Film noir parmi les films noirs, Chicago, réalisé́ en 1927 par Cecil B de Mille et Frank Urson est un modèle du genre, où les coups de feux claquent et les scandales se succèdent.
Inspiré de faits réels, cette histoire d’amour tragique, de procès et de scandale, inspira également le film éponyme en 2002 avec Richard Gere et Catherine Zeta-Jones. Une plongée époustouflante dans le monde des fantastiques années 20, du Jazz Age et des premiers magazines de presse people.

COMPLET  !  Pour ceux qui n’ont pas pu réserver, il est possible de venir 30 minutes à l’avance, pour profiter de places éventuellement libérées suite à un désistement.

10 h 30 :

Rencontre avec Marie Vindy

Bibliothèque Glacière Marina Tsvetaïeva – 132 rue de la Glacière

Chroniqueuse judiciaire pour Le Bien Public à Dijon, Marie Vindy est aussi l’auteure de romans érotiques et de plusieurs polars, dont Une femme seule (Fayard, 2012), Cavale(s) et Chiennes (La Manufacture de livres, 2014 et 2015). Une voix féminine et originale à la réputation déjà solide.

11 h 30 :

Rencontre avec Jenny Rogneby

Hôtel COQ – 15 rue Edouard Manet 75013

Venez discuter avec cette jeune auteure suédoise, invitée d’honneur du festival Paris Polar, et découvrez son incroyable parcours dans un cadre exceptionnel.
Rencontre animée par Julien Védrenne journaliste et fondateur de K-Libre

Gratuit sur réservation à cultur13@paris.fr

13 h – 19 h :

Salon Paris Polar

Mairie du 13e – 1, place d’Italie

Durant deux jours, la Mairie du 13e accueille l’unique salon littéraire dédié aux littératures noires à Paris. Le salon Paris Polar c’est une vingtaine d’auteurs français et étrangers, des illustrateurs de BD, des libraires, un vaste de choix de livres d’occasions, de livres rares et de revues, des expositions et des animations pour toute la famille.

14 h : Violette Nozière : l’ange noir de l’entre-deux-guerres

Table ronde proposée par Criminocorpus avec Anne-Emmanuelle Demartini, auteure de V. Noziere. La fleur du mal, Hélène Duffuler-Vialle, auteure de La prostitution urbaine en France dans l’Entre-deux-guerres, et Marc Renneville de Criminocorpus.

15 h : Alicia Carlos et Barcelone : tout sur le polar espagnol

Regards croisés sur le Polar Espagnol en général et sur Barcelone en particulier.
Rencontre avec la Reine du polar espagnol Alicia Gimenez Bartlett et Carlos Zanon écrivain, poète, scénariste et parolier.

Alicia Gimenez-Bartlett vit depuis 1975 à Barcelone. Diplômée de Littérature et de Philologie Moderne, elle a enseigné pendant treize ans la littérature espagnole. Elle a publié de nombreux romans dont Una abitacion ajena, sur les rapports difficiles entre Virginia Woolf et sa femme de chambre, qui lui a valu de remporter en 1997 le prix Feminino Lumen du meilleur écrivain espagnol féminin. La série qui a pour protagoniste l’inspecteur Petra Delicato, l’a consacré en Espagne comme l’un des écrivains policiers les plus appréciés. Elle est traduite en six langues.

Carlos Zanón est poète, romancier, scénariste, éditorialiste et critique littéraire. Son roman Soudain trop tard a remporté le prix Brigada 21 du meilleur premier roman noir en 2010. Il est désormais connu dans de nombreux pays.

Rencontre animée par Julien Védrenne journaliste et fondateur de K-Libre

17 h : Le 36, histoires de poulets, d’indics et de tueurs en série

Rencontre avec Patricia Tourancheau autour de son dernier livre.
En 2017, le siège de la Police Judiciaire a quitté le mythique 36 quai des Orfèvres. Un monde s’évapore. Du musée de la Mondaine au repaire du « gang de Creil » en passant par le club de la Poularde, la saga de la Rouquine, les labos des experts ou le bureau 315 où Gainsbourg sirotait son pastis, Patricia Tourancheau arpente le 36 depuis bientôt trente ans. Elle raconte, comme un feuilleton policier, ses histoires d’hier et d’aujourd’hui. La journaliste déterre les archives et recueille la mémoire vive des plus grands flics, du patron au filocheur, pour ce véritable polar du réel au coeur des enquêtes et de la « maison poulaga ».

Patricia Tourancheau est journaliste. Elle a été Chef de la rubrique police, banditisme et faits divers à Libération pendant vingt-neuf ans, elle collabore au site d’information Les Jours, à L’OBS et à GQ. Elle a également réalisé une dizaine de documentaires sur le monde de la police pour France Télévisions et l’INA, et publié plusieurs livres.

 


20 h :

La capture d’Oussama Ben Laden

L’Escurial – 11 boulevard du Port Royal

Projection de Zero Dark Thirty – USA – 2 h 29 – 2013
Réalisation : Kathryn Bigelow – Interprètes : Jessica Chastain, Jason Clarke, Joel Edgerton

Après les attentats du 11 septembre 2001, la CIA, sous l’impulsion déterminée de son agent Maya (Jessica Chastain), traque pendant près de dix années Oussama ben Laden, chef du réseau jihadiste Al-Qaïda, avant qu’une équipe des SEAL (principale force spéciale de la marine de guerre des États-Unis) parvienne à l’éliminer, le 2 mai 2011, à Abbottabad Pakistan, dans le cadre de l’opération Neptune’s Spear.

Zero Dark Thirty est d’abord une fiction documentée qui cumule les qualités du film d’espionnage, du thriller, du film de guerre, du récit de vengeance et du portrait de femme. Rien de moins. Le Monde par Jacques Mandelbaum

La réalisatrice Kathryn Bigelow est connue pour ses films d’action, New Order, Blue Steel, Point Break et pour être la première femme a avoir remporté en 2010 l’Oscar du meilleur film et du meilleur réalisateur pour Démineurs.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

13 h – 18 h :

Salon Paris Polar

Durant deux jours, la Mairie du 13e accueille l’unique salon littéraire dédié aux littératures noires à Paris. Le salon Paris Polar c’est une vingtaine d’auteurs français et étrangers, des illustrateurs de BD, des libraires, un vaste de choix de livres d’occasions, de livres rares et de revues, des expositions et des animations pour toute la famille.

14 h : l’affaire Rey-Maupin racontée par Patricia Tourancheau

C’est par amour que Florence Rey est devenue criminelle. A 19 ans, l’étudiante en Lettres insiste pour aller braquer des armes de police à la préfourrière de Pantin le 4 octobre 1994 avec son beau révolutionnaire Audry Maupin avec qui elle squatte une bâtisse à Nanterre. Mais le plan pour obtenir des Manurhin de flics et signer ensuite des casses ou des actions armés tourne en fusillade place de la Nation et en course-poursuite qui vont laisser sur le carreau trois gardiens de la paix, un chauffeur de taxi et Audry Maupin.
Condamnée seule aux assises à vingt ans de réclusion criminelle comme co-auteure des homicides, Florence Rey a été libérée en 2009. Depuis, elle travaille comme assistante de production, et ne veut absolument plus parler de cette affaire.

Alors journaliste à Libération, Patricia Tourancheau a suivi l’affaire de A à Z, du Fait divers au procès d’Assises, alors en contact avec les très proches de Florence Rey notamment ses avocats Henri Leclerc et Olivia Cligman, et la mère d’Audry Maupin.

15 h : D’ici et d’ailleurs, le polar au féminin

Rencontre avec Jenny Rogneby, Sonja Delzongle et Selma Dabbagh
Quel point commun entre une criminologue Suédoise d’origine éthiopienne, une auteure française d’origine serbe et une avocate anglo-palestinienne ? Le roman noir bien sur, mais aussi le déracinement, la double culture, et des personnages féminins hors normes.

Jenny Rogneby a d’abord été une chanteuse célèbre en Suède avant de passer un diplôme de criminologie et d’embrasser une carrière d’enquêtrice dans la police suédoise pendant 7 ans. Elle est l’auteure de Léona, une enquêtrice au lourd passé qui défie les conventions sociales de mille et une manières.

Sonja Delzongle diplômée des Beaux-Arts de Dijon est journaliste et romancière. Née d’un père français et d’une mère serbe, elle a grandi entre Dijon et la Serbie. Sa jeunesse a été marquée par la guerre en Serbie, et sa passion pour l’Afrique l’a confrontée à une autre vision de la violence et de la misère.

Selma Debbagh est une auteure britanico Palestienne ancienne avocate des droits de l’homme, née d’un père palestinien de Jaffa et d’une mère anglaise. « Gaza dans la peau » est son premier roman.

Rencontre animée par Christine Ferniot, journaliste littéraire (Lire, Télérama)

16 h : Prof. Fall

Rencontre dessinée avec Ivan Brun et Tristan Perreton autour de leur dernier album.
Six ans après son dernier opus War Songs, Ivan Brun revient à la bande dessinée avec un récit ambitieux mêlant critique sociale, polar et fantastique. D’un trait vif et charbonneux, Ivan Brun exprime toute la précision réaliste et politique de son travail à travers cette adaptation d’un roman de Tristan Perreton initialement publié en 2005.

Diplômé de l’École nationale des beaux-arts de Lyon, auteur de plusieurs albums sélectionnés au festival d’Angoulême, Ivan Brun a vu son travail incisif traduit dans de nombreux pays. Il est également illustrateur, peintre et musicien.

Également lyonnais, Tristan Perreton a collaboré activement à l’adaptation de son roman. Il est par ailleurs affichiste, musicien et éditeur.

Rencontre animée par Julien Védrenne journaliste et fondateur de K-Libre

17 h : Animation de clôture du festival

Reconstitution de la garde à vue de Jeanne Weber dite « L’Ogresse de La Goutte d’Or ».
Un 9 mai à 22h30, L’Ogresse de La Goutte d’Or commet ce qui sera son dernier crime.
Venez assister à son interrogatoire surréaliste par le commissaire Godard et découvrez avec lui à qui il a vraiment affaire.

Librement imaginé et mis en scène par Gilles Reix.

Pour télécharger notre programme en PDF, cliquez ici.

Les animations

La ludothèque Denise Garon vous propose un espace jeu Polar !

Animation Jeu de rôles sur inscription 

Dédié aux jeux d’énigme, d’enquête et autres remue-méninges, l’espace jeu Paris Polar est animé par des ludothécaires professionnels. Au programme, Cluedo, Scotland Yard, Sherlock Holmes DC, Mr Jack, Check Point Charlie, Crime Box,…

Une animation « Jeu de rôles » sera aussi proposée aux adultes et enfants à partir de 9 ans. Durée 2h30, de 14h à 16h30 ouverte à 4 joueurs chaque jour sur inscription : 09.80.34.46.19 / cabaneajeux.asso@gmail.com

Proposé par l’association «  Cabane à jeux » pendant toute la durée du salon Paris Polar.

Salle des fêtes

Bibliothérapie

Notre « docteur culture » est à l’écoute de vos problèmes et de vos envies pour une consultation littéraire personnalisée et vous prescrit une liste d’ouvrages à lire de toute urgence. Guérison assurée !

Consultations ouvertes sur toute la durée du festival par les bibliothécaires du 13e.

Salle des fêtes

Scène de Crime

Reconstitution d’une scène de crime : des techniciens de la Police scientifique présenteront la méthodologie employée pour traiter une scène de crime. Une façon de travailler bien loin des clichés véhiculés par les séries télévisées.

Samedi 18 novembre à 16h

Salle du Fer à cheval

Promenade polar

À Paris, le crime et son imaginaire sont fortement imbriqués depuis le XIXe siècle… la balade vous emmènera vers les faubourgs, vers les anciennes fortifs et la Zone, lieu de tous les fantasmes sur le crime durant tout le XXe siècle. Durant notre pérégrination, nous croiserons les chemins de faits divers bien réels, comme l’assassinat d’Aimée Millot en 1827, mais aussi des romans noirs qui ont eu pour cadre le 13e arrondissement.

Samedi 18 novembre à 18h00

Dimanche 19 novembre à 14h30

Gratuit sur réservation – LES DEUX PROMENADES SONT DESORMAIS ENTIEREMENT RESERVEES !

Jeu de piste à partir de 7 ans

Un jeu de piste – enquête, basé sur l’observation et la résolution de petites énigmes pendant le parcours. Durée 1h max – difficulté simple

Samedi 18 novembre, départ entre 14h et 16h

Rendez-vous sur le stand Paris Polar

 

La passante invisible – Jeu de piste policier

Qui est cette étrange femme à l’imper rouge ? On l’a vu près de la mairie, dans ce jardin, au fond de cette impasse… Plus qu’un simple sillage de parfum, elle laisse planer un étrange mystère d’autant qu’un témoin a signalé sa présence près du cadavre des Grands Moulins. Mei, jeune inspectrice d’origine chinoise issue du quartier, mène l’enquête.

Participez au jeu de piste proposé par le festival et menez l’enquête avec l’inspectrice Mei au cœur du XIIIe arrondissement. Contacts, indices, lieux clés… le quartier devient votre terrain de jeu.

Niveau familial.

Samedi 18 novembre, départ entre 13h et 15h30 sur le stand Paris Polar

Salle bleue

Attention ! pour rejoindre certaines étapes, vous allez devoir prendre le bus. N’oubliez pas de vous munir de votre « Pass Navigo » ou de minimum 2 tickets.

TOUTES LES RESERVATIONS ONT ETE PRISES ! Bon jeu de piste aux participants…

Les expositions

Du 13 au 24 novembre

Jean-Claude Götting

Peintures et illustrations

Jean-Claude Götting est né à Paris en 1963. Après des études aux Arts Appliqués Duperré à Paris, il réalise ses premiers travaux de bande dessinée avec le fanzine PLG, puis chez Futuropolis, avant de se consacrer essentiellement à l’illustration de presse et d’édition, ainsi qu’à la peinture. « Crève-cœur », son premier livre de bande dessinée reçoit le prix du meilleur premier album à Angoulême en 1986. Il réalise de nombreuses couvertures de romans notamment celles de l’édition française de la série Harry Potter, ainsi que plusieurs livres pour enfants. Il collabore avec divers journaux et magazines tels que Libération, Lire… et travaille occasionnellement pour la publicité (Chanel, Pieper Heidsieck, BMW).

C’est son travail de peintre et d’illustrateur que nous vous proposons de découvrir à l’occasion du festival.

Galerie Athéna et Antichambre

Du 13 au 24 octobre

Laure Vasconi

Photographies

« Dans les images de Laure Vasconi, (pas devant comme un regardeur mais bien dedans, comme un infiltré) je retrouve toujours l’énigme de la représentation, l’étrangeté et l’incertitude du réel. Est-ce joué ? Est-ce achevé ? Non bien sûr, mais que faire de ces indices, sont-ils un incipit ou la lente extinction de la dernière image avant le mot fin ? Le plus évident n’est-il pas un pur leurre ? Le plus insaisissable, filé entre reflets, lumières passantes, mouvements et effacements n’est-il pas le plus vrai ? Le fugace peut durer plus longtemps que l’éternité qui n’a pas de durée et le masque peut révéler davantage que la mise à nu. Dans ses images, comme dans celles précédentes d’ombres familières sorties de quelques films, d’icônes fragiles, de pouvoirs révolus ou de rêves petits bourgeois enluminant les « Merry Christmas » de Los Angeles, Laure Vasconi poursuit son travail de décryptage, son errance décodeuse d’écrans, de bars, de nuit, de solitude, de rencontres, de « souvenirs du futur » ou d’espoirs du passé, entre projet et projections, dans des « cinémas en ville » ou des « fictions intimes ». Elle dit d’une écriture tremblée la singularité et la fraternité d’un regard toujours en éveil courant et parcourant. Il ne peut pas y avoir de relâche. Y aura-t-il jamais un point fixe ? » François Barré

Galerie Bièvre

Les 18 et 19 novembre

L’ogresse de la Goutte d’Or

A travers des Unes de presse illustrée française, cette exposition retrace un des faits divers les plus marquant du début du XXe siècle. Jeanne Weber, meurtrière d’enfants ( les siens, ceux de son voisinage et ses neveux ) dont elle assurait la garde, que l’on qualifie « d’Ogresse de la Goutte-d’Or » sera jugée à Paris et acquittée. Sous un faux nom, elle partira refaire sa vie en province… Où rapidement on la surprendra en train d’étouffer de jeunes garçons de son entourage !

Exposition réalisée par Pierre Piazza de Criminocorpus

Salle des fêtes

Du 14 octobre 2017 au 6 janvier 2018

Tu entreras dans le siècle en lisant Fantômas

Exposition des 32 illustrations originales de Camila Farina du dictionnaire Fantômas de Dominique Kalifa publié aux éditions Vendémiaire. Le livre de Dominique Kalifa, explore les mille facettes du roman de Souvestre & Allain autant que les hommages qui lui furent rendus, d’Apollinaire à Perec en passant par Feuillade, Desnos, Magritte ou Queneau.

Bilipo 48-50 rue du cardinal Lemoine 75005 Paris

Samedi 18 novembre à 16 h

Hors les Murs

Rencontre avec Emmanuel et Jérôme Pierrat à l’occasion de la sortie de leur ouvrage :

Pièces à conviction : 35 affaires judiciaires qui ont défrayé la chronique

Une approche originale des grandes affaires criminelles mises en lumière par deux spécialistes à l’occasion de la sortie de leur ouvrage aux éditions de La Martinière.

Jérôme Pierrat est journaliste indépendant, spécialiste du crime organisé, auteur d’une douzaine d’ouvrages sur le grand banditisme et le trafic de stupéfiants. Il a réalisé plusieurs documentaires et travaille également comme scénariste pour la télévision (Braquo, Panthers) et le cinéma. Il est l’auteur au Seuil de L’affaire Air Cocaïne. Mafia et jets privés (2015).

Gratuit sur réservation à : bilipo@paris.fr ou tél. : 01 42 34 93 00